Pourquoi des mises à jour ?

Internet est particulièrement sensible aux attaques, et il est particulièrement important de mettre à jour Joomla, le programme qui pilote votre site, mais aussi les extensions (plugins) qui pourraient aussi se révéler des portes dérobées par lesquelles les attaques pourraient survenir. Bien sûr, et heureusement, les mises à jours ne concernent pas exclusivement des rustines contres les attaques, mais peuvent être émises soit pour corriger des boques, soit pour apporter des améliorations.

Quelques soient les raisons des mises à jour, il est important de les faires dès qu'elles apparaissent.

 

Comment être prévenu(e) de la présence de mises à jour ?

Lors de la connexion au panneau d'administration, l'information se trouve dupliquée à deux endroits:

  • au milieu et en haut de l'écran, les mises à jour sont annoncées.
  • à gauche et en bas de l'écran, l'état des mises à jour est affiché.

01 Annonce02 Etat

Comme vous pouvez le constater dans le paragraphe Maintenance, il existe 3 types de mises à jour :

  • Joomla
  • les extensions
  • ICagenda (qui est en fait une extension, mais qui gère ses mises à jours en interne).

 

 

Mise à jour ICagenda

03 Dispo

 

 

 

 

 

 

Quand vous cochez sur l'annonce de mise à jour, vous obtenez un écran explicitant la mise à jour, et vous invitant à effectuer la mise à jour.

 

 

 

 

04 Reussi

 

 

 

En fin de traitement, un message vous annonce le succès de la mise à jour (fond vert) ou son échec (font rouge)

 

C'est terminé !

 

 

 

Mise à jour des autres extensions

04a extensions

 

 

 

 

Quand vous cochez sur l'annonce de mise à jour, vous obtenez un écran montrant la liste des mises à jour d'extension disponibles.

il vous suffit de cocher les extensions que vous voulez mettre à jour. En cochant la case au dessus celles concernant chaque extension pour cocher l'ensemble. cochez ensuite sur le bouton de mise à joue situé en haut et à gauche et c'est parti.

En fin de traitement, un message vous annonce le succès de la mise à jour (fond vert) ou son échec (font rouge)

C'est terminé !

 

 

 

 

 

 

Mise à jour de Joomla par le mécanisme Joomla

Jusuq'à présent, je n'arrivais pas à utiliser l'outil prévu dans Joomla, ceci du à une limitation de la taille du téléchargement, et d'autre part à un paramétrage incorrrect du dossier tmp. C'est corrigé maintenant, et on peut utiliser le mécanisme Joomla sans problème.

Par contre, il est toujours vivement conseillé de faire une sauvegarde des fichiers du site, ainsi que de la base de données avant toute utilisation du mécanisme. C'est toujours plus prudent, même si l'outil semble très solide.

Il faudra donc utiliser les deux premiers outils de la procédure manuelle, à savoir 'Sauvegarde de la base de données' et 'Sauvegarde de la structure du site'

Mécanisme Joomla

[images  de la mise à jour Joomla]

 

 

 

Mise à jour manuelle de Joomla

Je laisse toutefois la procédure manuelle, au cas où les mises à jour ne passeraient plus. Je ne pense toutefois que ceci soit nécessaire.

 

Sauvegarde de la base de données

Il faut tout d'abord se rendre sur le site de 1&1 et se connecter. Saisir l'identifiant, et le mot de passe si ceux-ci ne sont pas sauvegardés par le navigateur. Pour des raisons de sécurité, ne pas cocher 'Rester connecté'

05 Connexion

Sur la gauche de l'écran, choisir 'Base de données MySOL', puis Ouvrir

06 Base de donnees07 Selection

Ouvrir phpmyadmin, puis sélectionner la table, puis choisir 'Exporter', en haut de la fenêtre, puis 'Exécuter', et enfin 'Enregistrer'

08 php admin09 Ma base10 Exporter

11 Format12 Type import

 Une fois le téléchargement terminé, il suffit de fermer PHPmyAdmin et la session client 1&1

13 Telecharger14 Fermer php15 Fermer client

 

 

Sauvegarde de la structure du site

Il faut se connecter en ssh sur le site, pour sauvegarder les fichiers du site.

16 Structure siteLa commande est la suivante:

ssh Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le mot de passe est celui de l'accès ftp.

Le site proprement dit, c'est tout çà, sauf les répertoires code, logos,save et tools.

code comprend des bouts de codes ajoutés au site, et qui risquent de disparaitre suite à la suite de la mise à jour de Joomla, et du template, notamment. Ce code devra être remis en place, mais j'y reviendrai.

logos comprends les logos qui sont remis à leur valeur par défaut et doivent être remis en place après mise à jour..

save est le répertoire qui servira pour sauvegarder la structure du site.

tools comprend les scripts qui servent à sauvegarder la structure du site (saveit) et à restaurer les logos (mylogos)

 

Il suffit donc, pour sauvegarder la structure de taper la commande tools/saveit depuis le répertoire racine du site (l'endroit où l'on arrive à la connexion).

Tout est automatique, à lexception de la validation de l'écrasement du fichier configuration.php par y

Ensuite, il suffit de se déconnecter par la commande exit.

18 Sauvegarde17 Structure Sauve 

 

Récupération de l'adresse de la mise à jour

Depuis l'administration par le bouton en haut de la page indiquant une mise à niveau disponible pour Joomla ou en bas à gauche dans l'état des mises à jour (Joomla), affichez la page de mise à jour, sans toutefois tenter de l'exécuter (car elle échouerai).

[19-copie-joomla.jpg]

 

Récupération du fichier de la mise à jour

Sur le lien donné du fichier de mise à jour, clic-droit et 'Copier l'adresse du lien', puis OK pour enregistrer le fichier

20 Coller Joomla

 21 Joomla import

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais, pour l'instant, le fichier de mise à jour est sur votre ordinateur, mais il faut l'envoyer sur le serveur afin de l'installer.

 

 

 

 

 

 

Envoi du fichier de la mise à jour sur le serveur

Pour çà, nous avons théoriquement deux moyens pour l'envoyer, le ftp ou une commande de copie sécurisée. L'envoi par ftp, est assez simple, toutefois, comme la taille maxi des envois, que ce soit par ftp ou par l'administration, est limitée, et que la taille de la mise à jour dépasse les limites imposées par 1&1, nous sommes obligés de faire l'envoi par copie sécurisée. Mais rassurez-vous, si cest en mode commande ligne, c'est très simple

 

22 copie joomla

 

 

Dans un terminal, on se place dans le dossier où se trouve le fichier de maj, On vérifie par un ls et on lance ensuite la commande de copie sécurisée.

 

 

 

 

 

Installation de la mise à jour sur le serveur

23 unzip

 

 

 

 

 

Ensuite, on se connecte en ssh (toujours dans un terminal).

On vérifie que le fichier est bien là par une commande ls.

On décompacte l'archive, et on valide les quelques demande de confirmation.

Ceci mettra à jour la version de Joomla.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Correction des erreurs de la base de données

Mais cette méthode (on a pas d'autre choix) a l'inconvénient de ne pas mettre à jour la base de données, et c'est ce à quoi nous allons remédier maintenant. Depuis la page d'administration:

 24 Gerer base

 25 Erreur base

 Après correction, nous avons un message de réalisation.

 26 Correction base

 

Fin de la procédure manuelle. Suivent maintenant deux opérations à faire quelque soit la procédure employée pour la mise à jour de Joomla.

 

Remise des icônes du site (onglet et administration)

La mise à jour de Joomla génère un petit inconvénient, à savoir, qu'elle restaure quelques fichiers modifiés pour personnalisation. Tout d'abord, celà concerne les icônes du site (vue dans l'onglet du navigateur), celui de la page d'administration de Joomla, ainsi que celui présent dans la boite de connexion.

 

 

 

Pour restaurer les icônes, j'ai fabriqué un petit outil à exécuter sur le serveur. Connectons-nous donc en ssh dans un terminal.
30 restaure icone
 
       Après l'utilisation de cet outil, il est souvent nécessaire de vider le cache du
       navigateur.  Parfois, la venue des icônes personnalisés est longue, mais pas de soucis,
       tout reviendra quand au pire le cache du proxy ou du serveur sera renouvellé.

 

Et voilà le résultat !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remise en place du code personnalisé